Collège Lucie Aubrac : oser bâtir un nouveau projet à la Villeneuve !

Publié le dans Actualités campagne

Collège Lucie Aubrac : oser bâtir un nouveau projet à la Villeneuve !

Après l’incendie du collège de la Villeneuve en juin 2017, le Département a en urgence réhabilité l’ancien collège des Saules, à la demande des parents et de l’équipe éducative qui souhaitaient une rentrée 2017 la moins perturbée possible pour les collégiens.

S’en est suivie à l’automne une large consultation des habitants sur la question de l’avenir du collège à laquelle ont été associés élu.e.s des cantons, habitant.e.s, responsables associatifs et unions de quartier, parents d’élèves, communauté éducative… Un questionnaire a donc été élaboré au terme de plusieurs réunions et la consultation, menée par des équipes d’enquêteurs désignées pour interroger les habitants, s’est déroulée sur la fin d’année 2017.

Les résultats de cette enquête communiqués récemment plébiscitent largement la reconstruction du collège Lucie Aubrac sur le même emplacement pour 56% des personnes interrogées. La majorité au Département, sans avis précis sur cette question, a souhaité dès le départ laisser les habitants se prononcer et semble vouloir aller dans le sens de cette décision.

Cette démarche de concertation est tout à fait louable, et nous l’avions déjà défendue pendant la campagne des départementales en 2015. Les habitants l’ont décidé : le collège Lucie Aubrac restera donc à la Villeneuve.

Il s’agit à présent de penser un projet ambitieux qui se donne pour objectif prioritaire la réussite scolaire des élèves et la réalisation d’une mixité sociale nécessaires à la cohésion de notre pays.

Pour cela, l’articulation de deux critères s’impose :

1/ D’une part, le choix de l’emplacement précis du futur collège au sein de la Villeneuve (doit-il être maintenu strictement au même endroit, doit-il être déplacé de quelques mètres ?) ;

2/ D’autre part, la volonté de contribuer à l’attractivité et au rayonnement de ce futur collège en renforçant et en amplifiant, notamment, les classes à projet qui existent déjà et qui sont portées par des enseignants motivés et déterminés à faire réussir leurs élèves.

Dans un contexte où la rénovation urbaine est actuellement à l’œuvre et conduit à une nouvelle configuration du quartier, l’idée de rapprocher le futur collège de la ligne du tramway, pour à la fois le rendre plus accessible en transports en commun et le désenclaver, peut, sembler pertinente et stratégique. Cet éventuel déplacement pourrait ainsi permettre de répondre à la volonté des habitants de garder un collège de proximité et à la nécessité de créer de la mixité sociale dans ce collège.

Nous serons donc attentifs à ce que les collectivités concernées (Département, Ville, Métropole) fassent au mieux pour que ce prochain établissement soit le plus réussi possible et attractif, dans l’intérêt de toutes et tous.