Le Tichodrome a besoin d’aide de la part des collectivités pour accueillir dans de bonnes conditions la faune sauvage iséroise malmenée par les canicules de l’été 2019.

Publié le dans Accueil, Actualités campagne, Positions Environnement-Transition énergétique

Le Département, contrairement à la métropole grenobloise, est restée, jusqu’à présent, sourd à l’appel à l’aide du Tichodrome, association qui vient en aide à la faune sauvage iséroise mise à rude épreuve suite aux derniers épisodes caniculaires. Pourtant, les élus des oppositions de gauche et écologistes ont, dès juillet dernier, demandé à M. Barbier d’étudier la possibilité d’un soutien exceptionnel. Nous espérons encore que le Département sera répondre favorablement à notre interpellation et trouver avec le Tichodrome une forme de partenariat répondant aux nouveaux défis causés par le dérèglement climatique et impactant fortement la faune sauvage locale. Il y va de notre intérêt à toutes et tous.

Courrier-Aide-Tichodrome-juillet2019-1