[Séance publique 21 février 2020] Intervention Benjamin Trocmé sur le plan vélo du Département

Publié le dans Accueil, Positions-Transports & routes, Sessions publiques

Nous vivons une époque savoureuse.
Aujourd’hui, tout le monde semble redécouvrir la bicyclette, ce vieil engin du début du 20eme siècle, qui était jusque récemment présenté comme inefficace, trop lent, trop prolo… Aujourd’hui, presque tous les candidats aux élections se sentent obligés d’en chanter les vertus.
En un sens, en présentant cette délibération aujourd’hui, vous avez un an d’avance sur les prochaines échéances électorales.
Nous avons pour notre part surtout le sentiment que vous avez 5 ans de retard. 5 ans durant lesquelles vous avez souvent fait le contraire de ce qui est prôné aujourd’hui dans ce rapport.
Quelques exemples :
–    Sur les infrastructures, trop de grands projets routiers n’ont pas intégré la place du vélo. On peut penser au Pont de la Buissière, au franchissement de la voie ferrée à Brignoud… Pour ces projets – mais il y en a d’autres – ce n’est que sous la pression des usagers du vélo que vous avez in extremis proposé des maigres bandes cyclables, là où on aurait du penser dès le début des aménagements séparés dans un cheminement global apaisé.
–    Sur l’éducation surtout, et c’est peut-être là que c’est le plus flagrant. En 2014, un programme ambitieux avait été lancé pour sensibiliser et éduquer les collégiens. Cela marchait très bien et vous l’avez malheureusement abandonné en 2018.
–    Coté événementiel, et toujours sur les collèges, on ne peut que regretter l’abandon du challenge des collèges à vélo.


Nous nous interrogeons également sur la capacité de penser vélo – notamment électrique – comme un outil de déplacement au quotidien pour tous. Cela est affirmé mais nous ne décelons pas la volonté de construire un réseau continu et structuré au-delà de la seule V63. Cela arrivera, nous l’espérons, dans la mise en place concrète en coordination avec les différentes inter-cos.


En conclusion, nous voterons ce rapport, dont les orientations semblent louables mais qui demandent à être confirmées en pratique.