Respect !

Publié le dans Billets thématiques
respect!

Pourquoi avons-nous décidé de placer notre campagne
sous le signe du respect ?

Pour le comprendre, il nous faut partir de la vie quotidienne des gens, de ce que vivent nos concitoyens. Ceci tient malheureusement en peu de mots. Il y a tout d’abord la souffrance, souffrance au travail, souffrance de vivre dans la pauvreté qui s’accroît dans notre pays, pourtant 4e ou 5e puissance économique du monde, pauvreté qui touche de plus en plus d’enfants, bref souffrance dans la vie quotidienne. Et puis il y a l’humiliation, l’humiliation de ceux qui malgré leurs efforts ne trouvent pas ou plus d’emploi, de ceux à qui la société fait chaque jour l’injonction de la réussite individuelle mais qui ne connaissent pas cette réussite, humiliation de tous ces précaires, ces jeunes à qui on offre peu d’espoir d’avenir, humiliation aussi de ces personnes âgées qui après une longue vie de travail ont du mal à terminer le mois avec leur petite retraite…

Dans une telle situation, tous vivent avec le sentiment d’être méprisés. Et comment pourrait-il en être autrement alors qu’hier encore la presse nous annonçait que des milliards étaient partis, planqués en Suisse par une petite minorité de personne afin d’échapper à l’impôt c’est-à-dire à la solidarité. Et bien sûr ce sont les mêmes qui trichent qui nous expliquent qu’il n’y a plus d’argent, plus d’argent pour la santé, plus d’argent pour l’école, plus d’argent pour les services publiques !!

Mais si c’est le mépris qui est ressenti il faut aussi dire de qui il vient ? C’est le mépris de ceux d’en haut, de ceux qui dirigent, du petit nombre de ceux décident, et ce mépris ils l’exercent vis-à-vis des simples citoyens, c’est-à-dire de nous tous !

Voilà ce qui menace notre société ? Comment vivre ensemble face à un tel mépris ?

Comment vivre ensemble dans un pays où les élites se comportent de la sorte vis à vis des simples citoyens ?

Finalement il est presque étonnant de voir que à peine moins d’un français sur deux aie encore confiance dans les élus. Certes c’est aussi une des rasions pour laquelle ces mêmes français ne sont plus que 12 % à faire confiance aux partis politiques.

C’est donc dans cette situation que nous voulons apporter nos réponses. La première est celle de l’appel citoyen. C’est notre chemin, celui qui nous conduit à un avenir.

Mais notre réponse c’est aussi le respect. Car oui, nous voulons vivre ensemble, oui

Nous voulons bien vivre tous ensemble. Et pour cela il faut la confiance mais il ne peut y avoir confiance si il n’y a pas de respect ! Voilà donc pourquoi nous nous adressons à toute la population pour dire « le mépris, ça suffit », pour dire « respect ! ».

Oui simplement « respect ! », respect du travail bien fait, que chacun réalise au mieux et qui pourtant n’est jamais reconnu comme tel, respect des quartiers où malgré les difficultés de la vie quotidienne des gens vivent et agissent pour l’intérêt général, respect de l’environnement car nous n’avons qu’une seule planète, respect de notre jeunesse, respect des personnes âgées…

Il est grand temps de sortir du cercle vicieux qui du mépris, nous conduit au rejet, aux discriminations, à l’exclusion, au repli identitaire et à l’enfermement et l’humiliation. Pour en sortir nous affirmons respect !

C’est un mot simple, un mot positif, un mot qui montre le premier pas que nous engageons sur notre chemin pour aller vers une Isère solidaire et écologique, une Isère pour tous.

Alain Dontaine, candidat sur le canton Grenoble Centre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *