Résultats du 1er tour : un nou­vel espoir en Isère

Publié le dans Actualités campagne
LES6-2

Retrouvez les résultats du 1er tour sur le site du Ministère de l’Intérieur.

A Grenoble, le Rassemblement des Citoyens est au 2e tour dans 3 cantons sur 4, et à la 1re place sur l’ensemble de la ville ! Rendez-vous dimanche dans les urnes pour confirmer l’élan du premier tour !

Retrouvez nos candidats au second tour :
Nadia Kirat et Benjamin Trocmé (Grenoble Ouest)
Véronique Vermorel et Olivier Bertrand (Grenoble Est)
Salima Djidel et Alain Dontaine (Grenoble Centre)


Résul­tats du 1er tour : un nou­vel espoir en Isère 

Les élec­tri­ces et les électeurs isérois ont tranché. A l’issue du pre­mier tour des élec­tions départe­men­tales, dans un for­mat inédit, les binômes présents au sec­ond tour dimanche prochain sont désor­mais con­nus. Nous, candidat-e-s du Rassem­ble­ment des Citoyens, tenons en pre­mier lieu à remercier toutes les per­son­nes qui ont voté pour l’alter­na­tive citoyenne, sociale et écologique que nous représen­tions. Ils et elles ont fait con­fi­ance à la volonté d’une nou­velle façon de faire de la poli­tique, dépas­sant les étiquettes, plus proche et à l’écoute des citoyens, avec éthique et trans­parence. A Greno­ble, les binômes du Rassem­ble­ment sont arrivés pre­mier au pre­mier tour et seront présents dans 3 can­tons sur 4 au deux­ième tour, con­fir­mant ainsi l’élan citoyen de l’élection munic­i­pale un an auparavant.
.

Partout la crispa­tion et la régres­sion démoc­ra­tique : l’Isère n’est pas épargnée

Mal­heureuse­ment, cette élec­tion ne sera pas celle du change­ment pour l’Isère, mais celui de la crispa­tion et de la régres­sion démocratique. 
Régres­sion démoc­ra­tique, parce que le pre­mier parti isérois reste celui de l’absten­tion, avec un électeur sur deux qui ne s’est pas déplacé au pre­mier tour. Ce niveau d’abstention excep­tion­nel devient mal­heureuse­ment habituel à chaque élec­tion. Il faut bien regarder la réal­ité en face : nom­bre de nos concitoyen-ne-s ne croient plus en l’action poli­tique pour «changer la vie», et apporter des réponses effi­caces aux crises économiques, sociales et envi­ron­nemen­tales aux­quelles nous sommes tous actuelle­ment confrontés. 
Crispa­tion élec­torale, car d’autres élec­tri­ces et électeurs pensent trou­ver une solu­tion dans le vote d’extrême-droite, qui a été l’épouvantail de cette élec­tion. Les par­tis tra­di­tion­nels pour ten­ter de mas­quer leurs renon­ce­ments, ainsi que les médias, ont con­tribué tout au long de cette cam­pagne à met­tre l’extrême-droite au cen­tre de l’élection, en faisant croire que le seul enjeu serait un vote pour ou con­tre le Front National.
.

A Greno­ble, le sou­tien pop­u­laire à l’alternative écologique et sol­idaire est intact

A Greno­ble, le souf­fle du change­ment écologique et citoyen n’est pas retombé. Le Rassem­ble­ment reste ainsi la pre­mière force poli­tique sur Greno­ble, et sera présent sur trois des qua­tres can­tons grenoblois. Greno­ble peut et doit être le point d’ancrage de cette dynamique qui ne fait que com­mencer et qui a connu un suc­cès sans précé­dent partout dans le départe­ment. L’appel que nous avons lancé est le point de départ d’un Rassem­ble­ment qui a l’ambition de per­durer au-delà de ces élec­tions. Dans l’immédiat, nous nous devons de rester mobiliser jusqu’à dimanche pour installer les trois binômes du Rassemble­ment dans l’assemblée départe­men­tale pour qu’ils puis­sent y porter votre voix. Nous appelons tous les grenoblois à soutenir dimanche la con­struc­tion d’une Isère du respect, sol­idaire et écologique.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *